1. Titulaire de la chaire 4. Chercheurs invités 7. Stagiaires
2. Associés de recherche 5. Étudiants au doctorat 8. Professionnels
3. Chercheurs post-doctoraux 6. Étudiants à la maîtrise 9. Techniciens

 

Masoud Farzaneh a obtenu son diplôme en génie électrique de puissance de l’École polytechnique de Téhéran en 1973. Après avoir complété ses études de maîtrise à l’Institut national polytechnique et à l’Université Paul Sabatier, en France, il a obtenu son doctorat en 1980 des mêmes institutions. Ultérieurement, en 1986, il a obtenu un doctorat d’état ès sciences de l’Université Paul Sabatier.

Le professeur Farzaneh a fait des travaux pionniers dans le domaine de génie électrique de puissance, incluant l'ingénierie de la haute tension, l’impact du climat froid sur les équipements des réseaux électriques, les décharges et arcs électriques sur la surface de glace et dans les intervalles d’air, les vibrations induites par effet couronne, les techniques de déglaçage et les revêtements autonettoyants et glaciophobes pour les réseaux électriques. Il est reconnu pour l'importance et l'impact de sa recherche pionnière dans ces domaines à travers ses nombreuses publications, comprenant entre autres près de 700 articles de revues et de conférences arbitrées, ainsi que 3 livres et contributions à 14 ouvrages collectifs. Ces trois livres ont été traduits en langue chinoise. À titre de mentor, il a formé 240 personnes hautement qualifiées, incluant 47 étudiants au doctorat, 44 à la maîtrise, ainsi que 38 chercheurs postdoctoraux.

Il est le fondateur du Centre international de recherche sur le givrage et l'ingénierie des réseaux électriques (CENGIVRE) qui a dirigé de 2003 à 2016 ainsi que l'initiateur du programme de maîtrise en ingénierie de l'UQAC, qui a dirigé de 1990 à 1992. De 1997 à 2015, il a été titulaire de la Chaire de recherche industrielle CRSNG/Hydro-Québec/UQAC sur le givrage atmosphérique des équipements des réseaux électriques (CIGELE. Il a également été titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l'ingénierie du givrage atmosphérique des réseaux électriques (INGIVRE) à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) de janvier 2003 à décembre 2016.

Le professeur Farzaneh a toujours été fortement impliqué dans les activités de l’IEEE, du CIGRÉ et de l’IET. Il a été notamment président de l’IEEE DEIS, éditeur associé de l’IEEE Transactions on Dielectrics and Electrical Insulation, et éditeur-en-chef de la revue High Voltage, publiée conjointement par The Institution of Engineering and Technology (IET), China Electric Power Research Institute (CEPRI) et l’université de Tsinghua, ainsi que Convenor des groupes de travail WG B2.29 et WG B2.44 du CIGRÉ sur les technique de déglaçage et la protection des lignes aériennes dans des conditions hivernales. Il a été membre de plusieurs groupes de travail de l’IEEE, ainsi que membre du comité exécutif de CIGRÉ Canada, Il a aussi contribué, en tant que leader, à l’établissement d’un grand nombre de normes, guides, brochures techniques et position papers de l’IEEE et du CIGRÉ. Il est Life Fellow de l’IEEE, Fellow de The Institution of Engineering and Technology (IET) et Fellow de l’Institut canadien des ingénieurs (ICI).

Ses contributions et réalisations en recherche et enseignement ont été reconnues par l’attribution de nombreux prestigieux prix et distinctions au niveau national et international, notamment :

2015 - Plaque honorifique de reconnaissance décernée pour services exceptionnels, IEEE Dielectrics and Electrical Insulation Society

2013 - Whitehead Memorial Lecture Award, IEEE Dielectrics and Electrical Insulation Society.

2013 - Reconnu comme l’un des 16 scientifiques contemporains qui ont marqué l’histoire de la région du Saguenay Lac St-Jean, Expo-Science, finale québécoise.

2012 - Prix Urgel-Archambault de l'ACFAS pour l'ensemble de sa contribution en génie.

2010 - Prix ADRIQ/CRSNG pour reconnaissance de l’excellence du partenariat entreprise/université soulignant le fructueux partenariat établi avec Hydro-Québec.

2009 - Prix Hommage du président dans la catégorie « Recherche et enseignement » de l’Ordre des ingénieurs du Québec, en hommage à sa contribution exceptionnelle au développement et à la renommée de l’ingénierie québécoise par l’idéal d’excellence dont il a fait preuve.

2009 - Le développement de revêtements nanostructurés glaciophobes, choisi par le magazine Québec Science comme l’une des 10 découvertes les plus importantes de l’année 2008.

2008 - Prix Charles-Biddle des prix de la citoyenneté du gouvernement du Québec pour son apport exceptionnel, en tant que personne issue des communautés culturelles, au développement de la société québécoise.

2005 - Nomination au cercle d’excellence de l’Université du Québec en reconnaissance de son exceptionnel dossier académique et de l’importance de la recherche effectuée sous sa direction.

2005 - Prix Léo-Deriks du CRSNG pour sa fructueuse collaboration à long terme avec Hydro-Québec, menant à l’établissement du plus important laboratoire au monde dans le domaine du givrage atmosphérique.

2004 - Sélectionné parmi les 100 Leaders and Dreamers – Canada’s Greatest Innovators par le magazine McLean.

2000 - Prix à la découverte de la revue Québec Science pour son modèle de prévision du contournement électrique des isolateurs.

1992-04 - Prix du meilleur article scientifique à 5 reprises, à titre d’auteur ou de co-auteur avec ses étudiants et chercheurs, à l’occasion de conférences internationales en reconnaissance de la remarquable originalité et pertinence de ces contributions.

1996 - Prix Louis-Élie Beauchamp du Mérite Scientifique Régional pour sa contribution au secteur du génie et des sciences fondamentales ainsi que du développement scientifique du Saguenay–Lac-St-Jean.


Site Web personnel du professeur Farzaneh  >>